fete yom-kippur

Date et origines Yom Kippour

Le Yom Kippour encore connu sous le nom du jour du Grand Pardon est l’une des célébrations juives les plus importantes. À cet effet, de nombreux pratiquants se regroupent à travers le monde pour la commémorer. Fixée en fonction du calendrier juif, cette fête a une histoire, des particularités et s’appuie sur des traditions bien précises.

Le Yom Kippour est prévu aux dates suivantes :

  • Lundi 28 septembre 2020
  • Jeudi 16 septembre 2021

Histoire et origine de Yom Kippour – Le Grand Pardon

La fête du Yom Kippour est une fête du peuple hébreu qui a lieu chaque année en fonction du calendrier juif. Sa célébration se tient chaque dix du premier mois de l’année juive appelé le 10 Tichri. L’origine de la fête de Yom Kippour remonte à la période biblique. Il s’agit notamment de l’histoire de Moïse et aux quarante ans passés par le peuple juif dans le désert.

Durant cette période, le prophète Moïse monta sur la montagne du Sinaï afin de recueillir les dix commandements du Seigneur. Il devait ainsi sceller l’alliance du peuple juif avec le Créateur. Moïse ne revenant pas, les enfants d’Israël pensaient qu’il était mort. Ils fabriquèrent un veau d’or qu’ils décidèrent d’adorer.

En descendant de la montagne, Moïse vit que le peuple hébreu était tombé dans le péché en violant le troisième commandement de la loi donnée par Dieu. Ce dernier stipule qu’ils ne devraient adorer aucune statue ou idole. En colère, il brisa la tablette de la loi.

Afin d’obtenir le pardon pour les fautes de son peuple, il dut à nouveau passer deux fois quarante jours sur le mont Sinaï. Dieu n’accorda ce pardon que le 10 Tichri, jour qui devient officiellement celle de la célébration du Yom Kippour ou du « Grand Pardon ». Le Yom Kippour symbolise donc le jour où le Tout-Puissant accorda son absolution au peuple d’Israël.

Préparation à Kippour : les dix jours de Techouva

Avant la célébration du Yom Kippour, le peuple juif doit d’abord se soumettre aux dix jours de pénitence appelés également les Asséreth Yemei Techouva. Durant cette période, le peuple doit supplier le Seigneur. Ces supplications se font à travers la prière. À cet effet, un certain nombre de modifications sont apportées dans les prières.

Ensuite, le peuple doit observer un certain nombre de pratiques au cours de ces dix jours de repentance. Les juifs doivent par exemple, limiter au maximum leur implication dans leur vie professionnelle. C’est aussi le moment de se plonger véritablement dans la lecture des livres saints dont la Torah qui est le livre saint juif.

Pendant ces dix jours, il est aussi conseillé de multiplier autant qu’on le peut ses dons charitables aux pauvres. De même, les juifs ayant énormément de dettes doivent faire l’effort de les rembourser avant la fête du Yom Kippour. Certains croyants ont tendance à se nourrir de mets qui ne sont pas casher. Ils devront les éviter, car tous les mitsvots (prescriptions) doivent être respectés à cette occasion.

Durant les dix jours de Techouva, certains jours sont également particuliers. Par exemple, le jour qui suit la célébration de Roch Hachana (Nouvel An juif), le peuple juif fait un jeûne en souvenir de Guédalia. Le shabbat (jour du sabbat) qui se trouve entre le Nouvel An juif et le Yom Kippour est spécial également. Toutefois, l’un des jours les plus spéciaux reste celui du jour qui précède le jour du grand pardon. Une grande réjouissance est organisée à cet effet.

Comment fêter Yom Kippour ?

La fête de Yom Kippour 2020 est prévue de la soirée du dimanche 27 septembre à la soirée du lundi 28 septembre. La célébration de 2021 quant à elle se tiendra de la soirée du mardi 15 septembre à la soirée du mercredi 16 septembre. Juste avant le jeûne qui marque le début de la fête, le peuple hébreu se réjouit et deux grands festins ont lieu durant la journée.

Le jeûne quant à lui débute dans la soirée et se termine le lendemain soir. Il a une durée d’environ 25 à 26 heures. Tous les juifs sont tenus de suivre ce rite s’ils ont atteint l’âge requis. Cet âge est de 13 ans pour les garçons et 12 ans pour les filles. Les femmes enceintes ne sont pas exceptées. Les seules qui peuvent se soustraire à ce jeûne sont les personnes dont la santé précaire ne permet pas qu’elles le suivent. Durant ce temps, les juifs s’interdisent de nombreuses choses afin de célébrer Yom Kippour.

Les rites et interdits à Yom Kippour

À Yom Kippour, il est interdit de faire un certain nombre de choses.

  • Pas manger, pas boire

Il est interdit de manger et de boire. Chacun est tenu de respecter cette consigne scrupuleusement pendant les 25 heures. Il s’agit d’un préalable au jeûne.

  • Pas porter de chaussures en cuir

Il est aussi interdit de porter des chaussures faites en cuir pour commémorer Yom Kippour dignement.

  • Pas de relations conjugales

Les interdits de cette commémoration concernent aussi les relations sexuelles, que vous soyez marié ou pas. Il existe également d’autres interdictions comme celle de se laver ou d’utiliser des parfums ou crèmes hydratantes.

À la fin du jeûne, un grand festin est organisé pour la rupture.

Laisser un commentaire