Calendrier et Dates des fêtes Musulmanes

Dates des fêtes musulmanes 2020 et 2021

Retrouvez ici les principales des fêtes du calendrier musulman : 

Raʼs as-Sana

  • Jeudi 20 août 2020
  • Mardi 10 août 2021

Achoura

  • Vendredi 28 août 2020
  • Mercredi 18 août 2021

Mawlid

  • Jeudi 29 octobre 2020
  • Mardi 19 octobre 2021

Al Isrâ’ wal Miʿrâj (Isra et Miraj)

  • Dimanche 22 mars 2020
  • Jeudi 11 mars 2021

Ramadan

  • Du vendredi 24 avril au dimanche 24 mai 2020
  • Du mardi 13 avril au jeudi 13 mai 2021

Laylat al Qadr, La nuit du destin

  • Mardi 19 mai 2020
  • Samedi 8 mai 2021

Aïd el-Fitr

  • Dimanche 24 mai 2020
  • Jeudi 13 mai 2021

Aïd al Adha / Aïd-el-Kébir

  • Vendredi 31 juillet 2020
  • Mardi 20 juillet 2021

Les dates des fêtes musulmanes peuvent être décalées d’une journée, en fonction de du croissant de lune.

Caractéristiques du calendrier musulman

Les différent évènement du calendrier musulman rappellent d’abord des rites religieux comme elles montrent également des pratiques culturelles avec des habitudes locales avec  des origines occultes à des faits antérieures à l’islam.

D’après le calendrier hégirien, qui est un calendrier lunaire composé de 12 mois dans une année de 354 ou 355 jours, il y a : Raas as-Sana, ʿAchoura, Mawlid, al Isra wal Miʿrâj, Ramadan, Laylat al Qadr, ʿÎd al Fitr, ʿÎd al Adha. 

Ces différentes célébrations musulmanes sont partagées par tous des musulmans, sunnites comme chiites.

On peut classer ces célébrations selon divers critères : obligation cultuelle ou pratique culturelle ; événement ayant eu lieu avant ou après l’avènement de l’islam, ayant été crée avant ou après le décès du Prophète; fêtes canoniques ou fêtes extra-canoniques. Ces différents critères permettent de faire une différence entre les fêtes majeures et les fêtes mineures.

A savoir que le Ramadan est seulement une prescription coranique (Sourate 2, verset 183), troisième pilier de l’islam qui est le jeûne pendant le 9ème mois du calendrier hégirien.

Origine du calendrier musulman

Avant l’avènement de l’Islam, les Arabes utilisaient un calendrier lunaire, qui comme presque tous les calendriers sémitiques, est fondé sur les cycles de la lune et non sur ceux du soleil comprenant une année de 12 mois: Mutamer, Nadjir, Jawan, Sawan, Hinum, Ronna, Asam, Adel, Natik, Waghel, Hewah, Barak.

Les noms ont été changés sous le règne de Kêlab, trisaïeul de Mahomet, en 412 de notre ère. Comme l’année dérivait des cycles naturels des saisons, on ajoutait un mois supplémentaire tous les deux ou trois ans pour rattraper l‘écart entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. Le calendrier est donc redevenu purement lunaire.

L’ère musulmane est l’Hégire, dont l’origine est la fuite de Mahommet, qui est parti de la Mecque vers Médine où il est arrivé le vendredi 16 juillet 622 julien. Pour cela, Youm el Djouma est le jour de la grande prière.

Laisser un commentaire