aid-el-kebir

Dates et Origines de l’Aïd el-Kébir / Aïd al-Adha

Connue sous le nom de “Fête du sacrifice”, L’Aïd el-Kébir commémore la volonté du prophète Ibrahim de sacrifier son fils afin de démontrer son dévouement à Dieu.

L’Aïd el-Kébir (2e Aïd) est prévu d’avoir lieu aux dates suivantes :

  • vendredi 31 juillet 2020
  • mardi 20 juillet 2021
  • dimanche 10 juillet 2022

La date d’Aïd el-Kébir peut être modifiée d’une journée, en fonction de la prise en compte ou non du croissant de lune qui marque le début du mois.

Quelle est l’origine de l’Aïd al-Adha ?

L’origine de cette fête remonte à l’histoire du prophète Ibrahim, à qui Allah a demandé en rêve de sacrifier son bien le plus précieux, son fils Ismaïl (Ismaël). Après avoir entendu l’ordre de Dieu, le prophète Ibrahim s’est préparé à se soumettre au plan de Dieu. Pendant sa préparation, le Prophète et sa famille ont été tentés par le diable de ne pas suivre la volonté de Dieu. Cependant, le Prophète Ibrahim lui a jeté des cailloux et l’a chassé. Aujourd’hui, en hommage au renvoi de Satan, des pierres sont symboliquement jetées sur des piliers pendant le Hadj, lors d’une cérémonie appelée “jeter des pierres”.

Alors que le prophète Ibrahim s’efforçait de sacrifier Ismaïl à Dieu sur le mont Arafat, Dieu a fourni un animal qui a ensuite été abattu et sacrifié à la place de son fils. Le prophète Ibrahim a passé l’épreuve de Dieu par sa dévotion à suivre l’ordre d’Allah.

Cette fête marque la fin du Ramadan, le mois sacré islamique qui implique que les musulmans jeûnent pendant la journée pendant 29 à 30 jours.

L’Aïd al-Adha coïncide avec le Hajj, le pèlerinage islamique annuel à la Mecque, en Arabie Saoudite.

Quelle est la différence entre l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adha ?

L’Aïd al-Adha et l’Aïd al-Fitr sont les deux plus importantes fêtes religieuses célébrées dans la foi islamique. L’Aïd al-Fitr commémore la fin du Ramadan, le mois saint islamique de la prière et du jeûne, qui dure de 29 à 30 jours. L’Aïd al-Fitr est également appelé “fête de la rupture du jeûne” et est célébré le premier jour du mois de Shawwal, le dixième mois du calendrier islamique.

D’autre part, l’Aïd al-Adha célèbre la dévotion du prophète Ibrahim à la volonté d’Allah et coïncide avec le point culminant du Hadj. L’Aïd al-Adha est également appelé la fête du sacrifice et est célébré le 10e jour du dernier mois du calendrier islamique, Dhu al Hijjah, qui est le 12e mois le plus saint du calendrier lunaire islamique.

Les traditions de longue date de l’Aïd al-Adha

Généralement, cette fête est célébrée par de nombreux rituels en commémoration du sacrifice que le prophète Ibrahim était prêt à faire pour obéir au plan de Dieu. Voici quelques-unes de ces traditions :

  • Partager la viande entre les gens tout en récitant le takbir (expression arabe, Allahu akbar, qui se traduit par “Dieu est grand”) à haute voix avant et après les prières de l’Aïd pendant les trois jours de fête
  • S’habiller avec les vêtements les plus élégants pour accomplir les prières de l’Aïd dans les champs ou eidgah..
  • Sacrifier des animaux domestiques halal tels que le bélier, la vache, le mouton ou la chèvre pour symboliser la préparation du prophète Ibrahim à sacrifier son fils unique en dévotion à la volonté d’Allah. Cependant, l’animal sacrificiel (adhiya ou Qurbani) doit répondre à des normes spécifiques, de qualité et d’âge. Dans le cas contraire, il sera considéré comme un sacrifice inacceptable.
  • La viande de ce sacrifice est divisée en trois parties : une partie est distribuée à la famille, la deuxième partie est distribuée aux parents, voisins et amis, tandis que la troisième partie est distribuée aux pauvres et aux moins fortunés.
  • Les femmes préparent des friandises uniques, notamment des maamoul (biscuits sablés farcis), et la famille et les amis se réunissent pour les célébrations.
  • Le matin de la fête, les prières de l’Aïd, appelées Salat al-Eid, sont chantées en commémoration de la fête et suivies des prières du Dhuhr à midi.

Quand l’Aïd al-Adha est-il observé à travers le monde ?

L’Aïd al-Adha est observé le 10e jour du mois de Dhu al Hijja du calendrier lunaire islamique et dure trois jours. Généralement, la date de cette célébration varie dans le calendrier grégorien car la limite de visibilité du croissant diffère de celle du calendrier international et il s’agit également d’un calendrier solaire.

Dans le calendrier grégorien, les dates sont décalées d’environ 11 jours par an. Ainsi, les dates officielles de cette fête sont généralement annoncées par le Conseil judiciaire suprême d’Arabie saoudite et sont estimées sur la base du calendrier d’Umm al-Qura d’Arabie saoudite. La confirmation de la date officielle est généralement appliquée le 29e jour du mois lunaire précédant Dhu al-Hijjah.

Naturellement, ce jour férié a lieu après le Hajj, un pèlerinage annuel et l’un des piliers de l’Islam. La fête est observée à la même période et les traditions de célébration de la fête sont presque similaires dans le monde entier, avec des différences mineures dans les cuisines préparées et la façon dont les gens passent leur temps pendant cette fête. En outre, cette fête est traduite dans les langues locales de diverses régions où l’arabe n’est pas la langue officielle, par exemple :

Anglais – Feast of Sacrifice

Allemand – Opferfest

Espagnol – Fiesta del Cordero ou Fiesta del Borrego, qui se traduisent toutes deux par “Fête de l’agneau”.

Français – Fête du Sacrifice

Pays persans, par exemple l’Iran et l’Afghanistan – Kurban Bayramı

Hongrois – Áldozati ünnep

Néerlandais – Offerfeest

Kurde – Cejna Qurbanê

Indonésie, Malaisie, Brunei, Philippines et Singapour – Iduladha, Hari Raya Aiduladha, Hari Raya Haji ou Qurban.

Laisser un commentaire