Saints de glace 2021 : dates et origine

« Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace », « Saint Pancrace, souvent apporte la glace », ou encore « Avant Saint-Servais, point d’été, après Saint-Servais, plus de gelée » font partie de ces nombreux dictons populaires qui recommandent d’attendre la fin des Saints de Glace pour effectuer des plantations.

Quelle date pour les Saints de Glace ?

Selon la croyance, tant que la date des Saints de Glace n’est pas passée, les nouvelles plantations risquent de subir les dernières gelées de la saison. Mais qui sont ces Saints de Glace ?

Il s’agit de Saint Pancrace, Saint Mamert et Saint Servais. Une fois leur fête passée, le gel printanier n’est plus à craindre. Mais depuis 1960, le nom de ces saints a été remplacé sur le calendrier par le Saint Achille, la Sainte Estelle et la Sainte Rolande. En revanche, les dates sont toujours identiques : le 11, le 12 et le 13 mai.

Beaucoup de jardiniers choisissent donc d’attendre la mi-mai pour débuter leurs plantations. D’ailleurs, le 14 mai a, lui aussi, son dicton « Le bon Saint Boniface, entre en brisant la glace ». La lune rousse est très souvent associée à cette période des Saints de Glace. Elle correspond au cycle lunaire qui débute en avril et se termine en mai. Là encore, un dicton existe « En lune rousse, rien ne pousse ». De quoi renforcer les croyances populaires…

Quelle est l’origine de cette tradition ?

Cette tradition est très ancienne puisqu’elle date du Moyen-Âge ! Les agriculteurs avaient remarqué que, chaque année à la même période, leurs cultures subissaient une période gel qui pouvait grandement endommager les récoltes. Malgré les prières des viticulteurs et des agriculteurs pour que les Saints protègent les cultures et les plantations, les épisodes de froid revenaient d’année en année aux mêmes dates. C’est ainsi que les croyances populaires sont nées et que la fin de ces trois jours annonçait le début des semis et des plantations.

Il faut également savoir que cette période des Saints de Glace est précédée de celle des Cavaliers du Froid, qui sont Saint Georges, Saint Marc, Saint Robert et Saint Philippe. Ils sont fêtés le 23, 25, 29 avril et le 1er mai. Ces dates se situent entre le printemps et l’été, une période où le temps est très variable et où les gelées sont encore possibles.

Peut-on se fier aux traditions ?

Les plus superstitieux suivront la tradition à la lettre. Mais plutôt que de tenir compte de dates précises pour effectuer ses plantations, il vaut mieux observer le ciel. S’il est bien dégagé, le gel est très probable. En revanche, s’il est couvert, il n’y a rien à craindre. Le temps étant très variable d’une année sur l’autre, et surtout d’une région à l’autre, il est difficile de se fier à ces trois jours de mai. Des études ont montré que les risques de fortes gelées étaient minimes. Les petites gelées sont possibles mais restent rares.

Les plantes peu frileuses, telles que les carottes, les radis, les pois ou les fèves, peuvent être plantées avant cette période. En revanche, les plantes qui craignent le froid, comme les tomates, les courgettes ou les melons devront plutôt être plantées à la fin du mois de mai. Sinon, il est possible d’investir dans des bâches de protection pour les protéger du gel éventuel.

Sources :